+33 6 72 16 84 02

Top 5 des questions que les éditeurs de logiciel se posent sur l’inbound marketing

par Avr 21, 2020Inbound Marketing0 commentaires

WebConversion accompagne de nombreux éditeurs de logiciel dans la mise en place d’une stratégie d’inbound marketing. Parce que le savoir se partage, nous vous proposons de répondre aux questions les plus fréquemment posées par nos interlocuteurs.

Avant d’entreprendre des actions d’inbound marketing, faut-il avoir un site internet digne de ce nom ?

Oui. Si vous avez un site qui tourne au ralenti, à l’architecture hasardeuse et au contenu fouillis, vous pouvez être certain que cela pénalisera votre stratégie de marketing digital. En revanche, disposer d’un site internet digne de ce nom en B2B ne signifie pas qu’il faille créer des dizaines de pages. Il s’agit surtout d’avoir des pages optimisées en termes de SEO et une architecture claire, afin que l’internaute comprenne immédiatement où il se trouve et qu’il puisse naviguer de façon fluide. Parce que le premier objectif de votre site doit être de vendre, il doit également être bien doté en call-to-action. Le rôle des CTA est d’inciter vos visiteurs à prendre contact avec vous. Ils doivent donc être visibles sans être tape-à-l’œil, tout en étant uniformes d’un point de vue esthétiques. Adopter un code couleur, choisissez une police et tenez-vous y.

Enfin, pour faire de l’inbound marketing, il est impératif de disposer d’une partie blog. Au-delà des pages visant à présenter votre société et votre solution, une page tarif et une page contact, le blog est la partie la plus cruciale de votre site. C’est en y publiant régulièrement des articles qu’il sera possible de gagner peu à peu des places dans les résultats de recherche de Google. Si vous ne disposez pas de partie blog, pas de panique, il est très facile d’en rajouter une. Et si vous en avez déjà une, mais que vous avez publié dessus des articles propres à l’actualité de votre société, – qui n’ont donc rien à voir avec des contenus de type inbound -, il suffira de créer des catégories pour mettre de l’ordre dans tout ça.

 

Comment faire lorsque nos clients sont peu présents sur internet ?

Ce n’est pas parce que votre cible a plus de 50 ans et qu’elle lit la presse papier qu’elle ne se renseigne pas sur internet. Nous avons souvent des a priori concernant la vie numérique de nos clients, parfois en complet décalage avec la réalité. Or, de la même façon que dans la vie personnelle notre premier réflexe face à une interrogation et de chercher sur Google, il en va de même pour la vie professionnelle.

Pour confirmer, ou infirmer, le fait que votre cible soit peu présente en ligne, vous pouvez commencer par étudier sa présence sur un réseau tel que Linkedin. En matière d’usages numériques, on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise !

Et quand bien même votre buyer persona principal serait peu présent sur internet, la réciproque n’est pas forcément vraie pour ses plus proches collaborateurs. Ainsi, au lieu de chercher à atteindre le CEO, ciblez le DAF, le CTO, les RH ou même directement le personnel. Si votre solution présente un intérêt pour leur entreprise, ce sont autant de prescripteurs qu’il serait dommage de négliger !    

> Lire aussi : Les 5 spécificités de l’inbound marketing pour les éditeurs de logiciel

 

 

Concrètement, quels types de contenus peut-on faire selon les 3 phases du cycle d’achat ?

La buyer journey désigne les 3 phases par lesquelles passent un prospect avant de passer à l’achat.

  • En phase de découverte, votre persona pressent qu’il fait face à une problématique, mais il ne l’a pas encore clairement formulé.
  • En phase d’évaluation, il a formulé son problème et cherche des moyens concrets pour le résoudre, en comparant différentes solutions. Il n’est pas encore arrêté sur un type précis de solution.
  • En phase d’achat, il est décidé à passer à l’action et sait vers quel type de solution il souhaite aller. Il compare les différentes offres sur le marché avant de trancher.

Prenons l’exemple d’un logiciel de recouvrement de créances clients.

  • En phase de découverte, on pourrait proposer un article assez généraliste tel que « Comment éviter les impayés ? », dans lequel plusieurs bonnes pratiques seraient évoquées, avant de mettre en avant la force du logiciel pour répondre à cette problématique.
  • En phase de découverte, un article intitulé « 5 raisons de mettre en place un logiciel de recouvrement de créances » permettrait d’orienter le lecteur vers votre logiciel, en évoquant les avantages de ce type de solution.
  • Enfin, en phase d’achat, il s’agit de démontrer la force de votre logiciel face aux solutions concurrentes. Un bon moyen d’y parvenir est de faire un cas client, par exemple « Grâce à tel logiciel, nous avons gagné tant d’argent et économise un ETP ».

 

Faire de l’inbound signifie-t-il qu’il faille arrêter de faire des contenus d’actualité ?

Pas du tout. Contenu d’actualité et contenu evergreen servent des objectifs différents mais sont tout à fait complémentaires. Un article d’actualité permettra de développer la notoriété de votre marque, tandis qu’un contenu evergreen servira à générer des leads dans la durée. C’est tout l’avantage des contenus evergreen : ces contenus « toujours verts » restent d’actualité même 6 mois, un an ou plus après leur publication. Ainsi, même si au bout d’un certain temps vous décidez d’arrêter de faire de l’inbound marketing, les articles produits seront toujours utiles et continueront à générer du trafic et donc des leads !

 

Peut-on faire de l’inbound sans équipe marketing ?

Tout à fait. La solution la plus simple consiste à déléguer votre stratégie d’inbound marketing à une agence dont c’est le métier. De l’élaboration d’une stratégie globale à la rédaction d’articles pointus, en passant par la mise en place de scénarios de conversions optimisés et le paramétrage d’un outil de marketing automation, les équipes de WebConversion sont là pour générer et transmettre les leads les plus intéressants à vos commerciaux.

> Lire aussi : Faut-il internaliser ou externaliser sa stratégie inbound marketing ?

 

Vous aimerez aussi :

Inbound MarketingStratégie Marketing
erreur en inbound marketing
Editeurs de logiciels : 7 erreurs à éviter lorsque vous vous lancez dans l’inbound marketing

Editeurs de logiciels : 7 erreurs à éviter lorsque vous vous lancez dans l’inbound marketing

Si les enjeux de l’inbound marketing sont désormais parfaitement (re)connus, la méthodologie reste parfois floue… et nombreux sont ceux qui se lancent bille en tête sans vision précise de la stratégie à mettre en œuvre. De quoi tomber dans les pièges les plus répandus, au risque d’investir dans des actions coûteuses et chronophages sans les résultats escomptés à la clé. Editeur de logiciel, découvrez les 7 erreurs à éviter pour vous assurer de déployer une stratégie d’inbound marketing performante.
Outils marketingStratégie Marketing
Qu’est-ce qu’un CRM (Customer Relationship Management) ?

Qu’est-ce qu’un CRM (Customer Relationship Management) ?

L’outil CRM pour « Customer Relationship Management » est souvent nommé au sein des entreprises concernant la gestion de la relation client. Et pour cause, le Crm est un logiciel devenu essentiel auprès des entreprises afin de centraliser et de coordonner toutes les informations relatives à leurs prospects et leurs clients.
Inbound MarketingStratégie Marketing
inbound recruiting editeur de logiciels
Éditeurs de logiciels, ne perdez plus de clients grâce à l’inbound recruiting !

Éditeurs de logiciels, ne perdez plus de clients grâce à l’inbound recruiting !

L’inbound recruiting vise à travailler l’image de l’entreprise afin de la rendre attractive pour les candidats. Le but est de les inciter à postuler de manière spontanée. La stratégie d’inbound recruiting englobe aussi bien la gestion de la e-reputation, la diffusion de contenu sur la marque employeur et l’expérience candidat.

Envie de générer et transformer plus de Leads ?

Téléchargez gratuitement le Livre blanc

inbound marketing livre blanc

Envie de générer et transformer plus de Leads ?

Téléchargez gratuitement le Livre blanc

inbound marketing livre blanc