+33 6 72 16 84 02

Nos astuces pour optimiser vos Call To Action

par | Inbound Marketing

Un call-to-action ou bouton d’action, vulgarisé sous l’acronyme CTA, est, comme son nom l’indique, un bouton permettant de faire agir vos leads en les poussant à entrer en contact avec vous. Cet outil est utilisé dans un contexte de stratégie digitale, et plus précisément dans le cadre d’une stratégie d’inbound marketing. Les CTA servent alors à convertir les leads en prospects : ils permettent de récolter les coordonnées des visiteurs du site afin de les faire entrer dans un processus de lead nurturing. Autant dire que si vous souhaitez obtenir les coordonnées de vos leads, il est nécessaire que vous insériez des CTA sur votre site internet mais surtout : que vous les optimisiez ! Vos leads doivent en effet passer à l’action pour que vous ayez l’opportunité de les convertir en clients par la suite. Découvrez dans cet article toutes nos astuces pour optimiser vos CTA. Les call-to-action n’auront bientôt plus de secrets pour vous !

 

Qu’est-ce qu’un CTA ?

Un CTA est une arme puissante qui vous aide à générer des leads. En effet, rien ne sert de disposer d’une stratégie éditoriale parfaite et de beaux contenus marketing si aucun d’eux ne génère de leads. Il peut même être frustrant de générer énormément de trafic sur son site web, sans pour autant augmenter son nombre de leads. Un CTA optimisé vous permettra donc de faire passer vos visiteurs à l’action : il peut les inciter à télécharger un livre blanc, à demander un audit, à réaliser un devis, à s’inscrire à la newsletter ou simplement à prendre contact avec vous.

Mais attention : un bon CTA n’est pas un simple bouton ! Il est le résultat de la combinaison de trois éléments nécessaires à son optimisation : une phrase d’accroche, un bouton et un visuel. Par-dessus tout, un CTA doit répondre aux besoins de vos visiteurs : en cliquant sur ce CTA, ils doivent pouvoir trouver une réponse à leurs besoins.

 

Optimisez vos CTA

 

Utiliser des couleurs flash

Afin d’inciter les visiteurs à cliquer sur votre CTA, vous devez utiliser des couleurs flash : elles permettront d’attirer leur attention. S’il est important que cette couleur se démarque, elle doit malgré tout rester harmonieuse avec le design et la charte graphique de votre site web. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser des couleurs vives telles que le rouge, le jaune, le orange ou encore le vert. En utilisant les bonnes couleurs, vous augmenterez le taux de clic sur vos CTA.

 

Bien placer les CTA

Pour optimiser vos call-to-action, il est primordial de les placer à des endroits stratégiques, visibles, qui ne passeront pas inaperçus lors de la visite de votre site. L’idée étant que ce bouton attire l’attention du visiteur. Il doit être accessible facilement : le visiteur ne doit donc pas avoir besoin de le chercher !

Pour cela, nous vous conseillons d’intégrer vos CTA à 3 endroits stratégiques de vos articles de blog : au début, au centre et à la fin. Veillez également à intégrer un call-to-action dans vos emailings ou dans votre newsletter, sur votre barre latérale ou encore, sur une page en pop-in. Attention toutefois à ne pas abuser de cette dernière méthode, susceptible de rebuter les visiteurs.

Être bref et percutant dans les textes

Il est d’usage de considérer qu’une phrase d’accroche de 5 à 10 mots suffit pour convaincre les visiteurs de cliquer sur un CTA. Il ne faut pas être plus long : il ne s’agit pas d’un argumentaire de vente mais d’une incitation à l’action ! C’est pourquoi vous devez rédiger des textes courts et percutants. De plus, il est important de rester cohérent dans la formulation de vos CTA. Pour cela, pensez toujours à unifier votre mode d’expression. Préférez-vous utiliser l’impératif ou l’infinitif ? A vous de choisir, mais tenez-vous y ! Pensez également à utiliser des verbes d’action tels que « Téléchargez » ou encore « Inscrivez-vous ». Cette astuce permet en effet de clarifier le bénéfice que le visiteur va tirer de son action : aucun risque de le décevoir. En résumé, le message doit être simple, intelligible et percutant. De plus, faites en sorte de ne pas utiliser des expressions trop génériques telles que « Acheter », « En savoir plus » ou « Cliquer ici ». Il vous faudra tenter de personnaliser votre message pour convaincre le visiteur de cliquer sur votre CTA.

 

Une page = une cohérence d’action

Une règle fondamentale afin d’optimiser vos CTA : les différents call-to-action présents sur une même page doivent être cohérents ! Au risque, si vous ne respectez pas cette règle, de créer une confusion dans la tête de vos visiteurs en leur proposant une multitude d’actions différentes sur la même page. Pour un article de blog sur l’inbound marketing, il convient par exemple d’insérer un call-to-action invitant le lecteur à télécharger un livre blanc sur le sujet, et un second proposant une prise de rendez-vous. Chaque page de votre site internet doit ainsi proposer au visiteur de réaliser une action cohérente avec ses intérêts et ses besoins. Le CTA peut alors mener au téléchargement d’un contenu, à une demande de prise de contact, à l’inscription à une newsletter…

Attention toutefois : dans le cas particulier d’une landing page, un seul CTA doit être présent. L’objectif de la landing page est en effet de convertir votre visiteur en lead, vous risqueriez d’être contreproductif en lui offrant une distraction ou une autre alternative.

 

Maîtriser la taille du CTA

Votre CTA ne doit être ni trop grand, ni trop petit. Vous devez choisir une taille adéquate afin d’optimiser vos CTA. En effet, un call to action trop imposant risquerait de distraire les visiteurs du contenu principal de la page qu’ils visitent. Gardez à l’esprit que vos visiteurs parcourent votre site avant tout pour s’informer au sujet de votre entreprise et de l’expertise que vous transmettez à travers vos articles de blog. Un CTA trop grand les gênerait alors dans leur navigation, ce qui aurait pour conséquence de les détourner de votre article, voire de les faire fuir de votre site. Cependant, un bon call to action ne doit pas non plus être trop petit afin d’être suffisamment visible.

 

Faire passer des messages

Afin de renforcer l’impact d’un CTA, n’hésitez pas à y intégrer différents éléments. Bien que facultatifs, ces derniers peuvent contribuer à améliorer le taux de clic sur votre CTA. Entre autres, vous pouvez décider d’ajouter :

  • Un message de réassurance : ce type de message est destiné à conforter le visiteur dans son choix de cliquer sur le CTA (nombre d’abonnés, nombre de téléchargements…).
  • Un message d’urgence : ce type de message permet de créer un sentiment d’urgence chez le visiteur afin de l’inciter à passer à l’action, en insistant sur le fait qu’il s’agit d’une offre temporaire ou exceptionnelle.

 

Vous l’aurez compris : optimiser vos CTA est primordial si vous voulez générer des leads en masse ! En adoptant ces bonnes pratiques, vos CTA inciteront efficacement vos visiteurs à l’action. Des call-to-action optimisés vous donneront en outre l’occasion d’entamer une relation gagnant-gagnant avec vos lecteurs. Vous leur fournissez un service qui les intéresse (téléchargement d’un livre blanc, inscription à un webinar ou à une newsletter…) tout en récoltant leurs coordonnées. Grâce à ces informations, et dans une démarche d’inbound marketing, vous pouvez alors faire entrer vos leads dans un processus de lead nurturing, afin de les faire monter en maturité puis de les convertir en clients !

Il n’existe pas de CTA type, prêt à l’emploi et qui fonctionne à tous les coups. Aussi, n’hésitez pas à réaliser des A/B tests de sorte à opter pour la solution la plus performante. Veillez également à mettre à jour régulièrement vos call-to-action pour qu’ils soient toujours d’actualité. Pour des CTA optimisés, vous pouvez également vous faire accompagner par une agence spécialisée dans le marketing digital, telle que Webconversion.

inbound marketing

 

CTA-LB-inbound-marketing

LIVRE BLANC

CTA-LB-inbound-marketing