+33 6 72 16 84 02

Livre blanc : 7 astuces pour le rédiger de façon efficace

par Sep 26, 2019Content Marketing0 commentaires

Elément clé pour convertir vos visiteurs en contacts puis en leads, le livre blanc est un contenu premium indispensable à votre stratégie d’Inbound Marketing. Pour générer plus de leads, zoom sur cet outil incontournable de votre stratégie de contenus.

 

Qu’est-ce qu’un livre blanc ?

Un livre blanc, sous forme d’ebook professionnel, permet de faire connaitre votre entreprise en valorisant son expertise, tout en générant des leads.

Guide à visée informative, ce support premium est utile tout au long de la stratégie inbound marketing et permet de convertir le contact quel que soit son stade de maturation.

  • L’attention du visiteur du site est captée par le livre blanc, contenu premium à forte valeur ajoutée. Pour accéder au téléchargement, le prospect doit laisser ses coordonnées via un formulaire : la société génère du contact.
  • Dans le cadre de son lead nurturing, le prospect a accès au livre blanc. Les informations contenues le convainquent d’acheter le produit ou le service : le prospect est converti en lead.
  • Le client fidèle partage le livre blanc auprès de ses contacts : le client devient ambassadeur.

Rédiger un livre blanc consiste pour l’entreprise à offrir à ses contacts une information de qualité, utile, claire et complète, sur un sujet qu’elle maîtrise parfaitement. Attention, il ne s’agit pas de faire de manière directe la promotion d’un produit ou d’un service, mais bien d’informer – pour promouvoir in fine !

Ce contenu à très forte valeur ajoutée est particulièrement approprié – et nécessaire – dans le cadre de la stratégie inbound marketing pour les entreprises en B2B.

promotion livre blanc

 

Nos conseils pour un livre blanc efficace :

Le livre blanc pour générer plus de leads, oui, mais à condition d’être efficace. Découvrez les 7 conseils de WebConversion pour rédiger un livre blanc utile et attractif, en vue d’optimiser les résultats de votre stratégie inbound marketing.

 

1. Cibler précisément l’un de vos persona marketing

La rédaction d’un livre blanc performant nécessite une phase de réflexion en amont. L’enjeu majeur, être en mesure de répondre à la question suivante : quel buyer persona cibler avec ce contenu ? Vos buyers personas ne sont pas tous intéressés par les mêmes sujets, ils n’ont pas tous les mêmes problématiques, et ne recherchent pas la même information.

 

2. Un livre blanc est écrit en fonction d’une phase de la buyer journey

Afin d’identifier la maturité de la phase d’achat de vos prospects et de répondre à leurs interrogations et besoins d’information actuels, il est important de cibler précisément à quelle phase d’achat va répondre votre livre blanc. Découverte, évaluation ou décision : le buyer persona ne doit pas recevoir la même information. En phase de découverte, votre acheteur vient d’identifier un problème ou une opportunité, il cherche à formaliser son besoin. Il a besoin de contenus informatifs et explicatifs. En phase d’évaluation, il a identifié son besoin et cherche à évaluer les différentes solutions possibles. Il est utile de lui fournir des retours d’expérience, des retours d’études. En phase de décision, il a décidé quelle solution il cherchait et évalue des fournisseurs. Il s’agit là de le reconvaincre. La rédaction du livre blanc peut s’orienter par exemple sur des success stories ou des témoignages clients.

En résumé sur la phase en amont de la rédaction du livre blanc :

Il est utile de rédiger un livre blanc par persona, et par phase d’achat, pour maximiser ses objectifs de conversion.

Content Marketing : Besoin d’être accompagné dans la création de vos contenus ?

3. Comment est structuré un livre blanc ?

Le lecteur prend connaissance du contenu à condition que sa structure soit ergonomique et sa mise en page ludique. Et il est primordial que votre contact lise vos contenus : sous couvert d’information, votre livre blanc augmente votre taux de conversion !

4 éléments pour bien structurer votre livre blanc :

  • Des titres accrocheurs pour inciter à la lecture – et au téléchargement en tout premier lieu !
  • Un sommaire paginé pour une navigation optimisée au sein du ebook.
  • Différents chapitres qui doivent apporter les informations et des solutions sur la ou les problématiques traitées.
  • Des visuels attractifs et ludiques : infographies, photos, schémas, listes…

 

4. Soigner la rédaction

Le niveau de qualité rédactionnelle du livre blanc reflète le niveau d’expertise de l’entreprise. Le ton doit en outre correspondre à la ligne éditoriale de l’entreprise. Enfin, il est important d’adopter un style fluide pour faciliter – et inciter à – la lecture. Quelques astuces :

  • Une phrase = une idée.
  • Rédiger des paragraphes courts pour mieux « aérer » le livre blanc.
  • Citer des références externes et des chiffres à l’appui.
  • Attention au jargon ! A moins de s’adresser à une cible très spécialisée dans le sujet traité, un jargon technique risque de perdre le lecteur.
  • Bannir la promotion évidente des produits et services de l’entreprise : plus le ton éditorial est objectif, plus l’information est perçue comme qualitative.
  • Utiliser du gras, de l’italique et de la couleur, pour ne pas lasser l’œil !
  • Miser sur un contenu d’environ 3 000 mots répartis de manière aérée sur une quinzaine de pages.

5. Soigner la mise en forme

La mise en forme est aussi importante que la rédaction du livre blanc, dans la mesure où elle participe largement à capter l’attention du lecteur. A moins de maîtriser les logiciels de design et de mise en page, il peut être utile de s’adjoindre les services d’un graphiste pour un livre blanc aussi attractif qu’utile.

 

6. Pas de livre blanc sans call-to-action

Si la rédaction du livre blanc implique d’utiliser un ton objectif, il ne faut pas pour autant négliger vos objectifs de vente et de génération de leads. En effet, ce contenu d’inbound marketing permet non seulement de générer du contact, mais aussi de convertir le prospect en lead. Pour cela, n’oubliez pas d’introduire à la fin de votre livre blanc un call-to-action pour inciter le lecteur à vous contacter – pour un devis ou une démo de vos services.

7. Faire une belle promotion

La bonne diffusion de votre livre blanc conditionne votre potentiel de génération de contacts et influe sur votre taux de conversion. Mode d’emploi pour bien promouvoir votre contenu premium :

  • Créer une landing page avec formulaire.
  • Faire la promotion de la landing page : via une : des bannière(s) sur votre site web, dans un paragraphe dédié de votre newsletter, par le biais de votre signature email, sur votre blog et vos réseaux sociaux.

 

La rédaction d’un livre blanc efficace nécessite de mobiliser du temps et des compétences variées. Pourtant, les bénéfices de cet outil essentiel de votre stratégie inbound marketing sont nombreux. Pour vous accompagner dans la rédaction de vos livres blancs, ou si vous souhaitez externaliser cette tâche, WebConversion vous propose les services de son équipe d’experts. Contactez-nous !

inbound marketing

Pourquoi faire un livre blanc ?

Autrefois, le livre blanc était surtout un support institutionnel, utilisé par les politiques et les ONG. Mais depuis son apparition en France dans les années 20, c’est devenu un support de communication très plébiscité par les services communication et marketing des entreprises. Aujourd’hui, le livre blanc est un pilier de la stratégie inbound marketing et de content marketing. C’est un support idéal pour les entreprises afin d’occuper l’espace offert par le web. Une entreprise désireuse de développer ses relations commerciales a donc tout intérêt à rédiger un livre blanc.

Lire aussi : Comment l’inbound marketing va réduire votre coût d’acquisition client 

1. Quel contenu pour son livre blanc ?

Dans un contexte B to B, le livre blanc prend souvent la forme d’une guide pratique d’une quinzaine de pages. A mi-chemin entre la plaquette commerciale et le document technique, son but est de démontrer l’intérêt d’un produit ou d’un service… Tout en positionnant votre entreprise comme une experte sur le sujet. L’exercice est délicat, puisqu’il s’agit de convaincre les lecteurs, sans tomber dans la publicité outrancière. Exit donc tout discours commercial traditionnel. Il faut plutôt se mettre dans la peau d’un journaliste dont la première mission serait d’informer. 5 bonnes pratiques en ce sens :

  • Être clair et concis dès le départ, grâce à une introduction résumant le contenu du document
  • Énoncer et expliciter la problématique rencontrée par le lecteur, c’est à dire le buyer persona
  • Détailler précisément la solution proposée en se fondant sur des faits
  • Appuyer son propos grâce à des données chiffrées et des paroles d’experts dans le domaine
  • Citer des sources d’autorité grâce à des liens externes vers des sites fiables et sérieux

Pour éviter toute erreur qui serait préjudiciable, il est conseillé d’avoir recours à des professionnels de la communication pour rédiger son livre blanc. Une agence d’inbound marketing dispose de rédacteurs aguerris qui sauront collecter les informations nécessaires à la rédaction d’un livre blanc, tout en gardant un ton neutre et objectif. Cette démarche éditoriale plutôt que commerciale peut vraiment faire la différence.

Lire aussi : Inbound marketing : comment lancer une stratégie gagnante 

 2. Comment trouver son sujet ?

Avant de se lancer bille-en-tête dans la rédaction d’un document fourre-tout sur le cœur de métier de votre entreprise, prenez le temps de bien définir le sujet de votre livre blanc. Appuyez-vous sur votre connaissance du marché, de ses besoins et de ses attentes. Le sujet retenu doit susciter l’intérêt de votre cible, sans être ni trop généraliste, ni trop pointu. Si vous avez bien défini les caractéristiques de votre persona, vous devez connaître ses centres d’intérêts et les problématiques qu’il doit résoudre. Le livre blanc doit être pensé intégralement pour votre public cible.

Si vous êtes vraiment en panne d’inspiration, rien ne vous empêche de jeter un œil à ce que fait la concurrence. Dans l’idéal, il faudrait que le sujet de votre livre blanc soit inédit pour vraiment vous démarquer. Toutefois, si votre secteur est très concurrentiel et que vous avez l’impression que tout a déjà été dit, votre choix peut porter sur un sujet déjà traité. En revanche, il est primordial que le contenu soit original. Efforcez-vous donc d’apporter de la nouveauté dans la rédaction de votre livre blanc, dans le choix de l’angle, par exemple. De cette façon, vous pourrez mieux démontrer la singularité de votre entreprise.

3. Quels sont les objectifs d’un livre blanc ?

L’objectif d’un livre blanc est de sensibiliser le lecteur à une problématique de votre entreprise, de façon ludique, et du point de vue du lecteur. C’est pourquoi il est important d’avoir bien défini au préalable quelle était la cible. Le livre blanc doit convaincre le lecteur de l’intérêt du sujet et de la pertinence de l’offre proposée par votre entreprise. Il remplit donc deux objectifs complémentaires :

  • faire comprendre que la problématique soulevée par le livre blanc est essentielle et stratégique
  • persuader que votre entreprise a la solution adéquate pour y répondre

Bien qu’il se présente comme un outil didactique, le livre blanc s’inscrit donc bien dans une stratégie de génération de leads. C’est pourquoi sa lecture doit pousser à agir en incitant à la souscription, l’adhésion ou l’achat. Ce type de communication est bien plus efficace pour convaincre vos prospects.

Lire aussi : Faut-il internaliser ou externaliser sa stratégie d’inbound marketing ?

4. Quels sont les avantages d’un livre blanc ?

Une fois son intérêt suscité, le lecteur doit obtenir une information utile. Si le livre blanc a été bien conçu, il va l’inciter à se décider favorablement. En effet, selon le B to B Technology Collateral Survey Report, 83% des décideurs IT considèrent que les livres blancs influencent leur décision finale. En ce sens, 89% d’entre eux diffusent en interne les livres blancs qu’ils ont considéré comme intéressants. Par ailleurs, pour évaluer un achat technologique, 76% des décideurs affirment avoir lu au moins un livre blanc au cours des 6 mois précédant l’achat.

Un livre blanc présente ainsi de trois avantages principaux :

  • Générer des leads
  • Mettre en avant l’expertise de votre entreprise, votre savoir-faire
  • Générer plus de trafic sur votre site web

5. Quelles sont les erreurs à ne pas commettre dans la rédaction d’un livre blanc ?

Si vous décidez de vous passer de l’accompagnement d’une agence spécialisée dans l’inbound marketing, attention à ne pas commettre de faux pas. Voici une liste des erreurs à éviter dans la rédaction de votre livre blanc :

  • Croire qu’on peut faire l’impasse sur la définition de la cible, son buyer persona
  • Traiter d’un sujet qui n’est pas en accord avec la cible ou l’offre proposée
  • Adopter un vocabulaire trop technique
  • Ne pas aérer son texte avec des titres percutants
  • Citer ses produits et services
  • Négliger la mise en page ou le choix de la photo de couverture
  • Ne pas insérer suffisamment de visuels qui retiendront l’attention du lecteur
  • Ne pas prévoir de call-to-action
  • Oublier d’indiquer les coordonnées de votre entreprise

 

Spécialiste de l’inbound marketing, rédacteur, graphiste, développeur web… La rédaction d’un livre blanc performant impose de disposer de compétences variées. C’est un processus qui demande également du temps, mais qui peut rapidement porter ses fruits en termes de business. Pour vous accompagner dans la rédaction de vos livres blancs, ou si vous souhaitez externaliser cette tâche, WebConversion vous propose les services de son équipe d’experts. N’hésitez pas à nous contacter pour échanger autour de votre projet de rédaction de livre blanc !

 

promotion livre blanc

 

 

Vous aimerez aussi :

Content MarketingStratégie Marketing
Qu'est-ce-que-le-content-marketing
Qu’est-ce que le content marketing ?

Qu’est-ce que le content marketing ?

Pilier de l’inbound marketing, le content marketing consiste à mettre à la disposition de ses prospects des contenus informatifs et intéressants. En plus de communiquer avec son audience, cette stratégie de marketing de contenus vise à développer la visibilité de son entreprise sur le web. WebConversion vous propose d’en découvrir les ficelles et les subtilités.
Content MarketingInbound MarketingStratégie Marketing
Slow-content-et-inbound-marketing-peuvent-ils-faire-bon-ménage-versus
Slow content et inbound marketing peuvent-ils faire bon ménage ?

Slow content et inbound marketing peuvent-ils faire bon ménage ?

Slow food, slow travel et même slow porn : prendre le temps est à la mode. Le slow content invite à ralentir le rythme de publication, afin de proposer du contenu de plus grande qualité à ses prospects. Mais comment concilier cette tendance avec l’inbound marketing, qui nécessite de publier du contenu régulièrement pour garder ses leads captifs ? Ces pratiques sont-elles diamétralement opposées ou est-il possible de les faire se rencontrer à mi-chemin ? WebConversion fait le point.
Content Marketing
Le-content-marketing-comme-levier-de-croissance-est-il-devenu-utopique
Le content marketing comme levier de croissance est-il devenu utopique ?

Le content marketing comme levier de croissance est-il devenu utopique ?

À l’horizon 2020, il n’est pas rare d’entendre de nombreuses critiques à l’égard du content marketing. Pendant que certains pensent “ trop tard pour faire du content marketing “, d’autres préfèrent ne pas s’y engager parce que “ tout le monde en fait aujourd’hui “. Ces derniers refusent d’y consacrer du temps et de l’argent car “ la concurrence est déjà sur ce créneau, il est donc devenu impossible d’être visible grâce aux contenus ! “. Alors, l’âge d’or du content marketing est-il bel et bien révolu ? Pas exactement... WebConversion vous explique pourquoi dans cet article.

Envie de générer et transformer plus de Leads ?

Téléchargez gratuitement le Livre blanc

inbound marketing livre blanc

Envie de générer et transformer plus de Leads ?

Téléchargez gratuitement le Livre blanc

inbound marketing livre blanc